Toitures vertes

Le concept de la toiture verte n’est pas nouveau. Cela fait  déjà de nombreuses années, pour ne pas dire plusieurs siècles, qu’on installe des toitures végétalisées dans certains pays européens. Les avantages sont multiples, non seulement pour le propriétaire du bâtiment, en termes d’économies et de performances, mais aussi pour l’environnement et la population, pour les oiseaux, les animaux et les plantes qu’on y trouve.

  • Sedum_green_roof_sealeco
  • Sedum_2_green_roof_sealeco
  • Sedum_3_green_roof_sealeco
  • Prelasti_Intensive_green_roof_Liverpool

Les toitures vertes peuvent être classées en trois catégories : extensives, intensives et brunes ou biodiversifiées.   Les toitures vertes extensives ne sont généralement pas accessibles. Par conséquent, leur entretien doit être peu important. Les plantes choisies sont plutôt naturelles et autonomes, pouvant subsister sur un sol ou un substrat fins. Cela permet ainsi de réduire le poids total du système qu’on peut qualifier de toiture verte légère, comparée aux toitures vertes intensives.

Les toitures vertes intensives sont la plupart du temps accessibles, comme n’importe quel jardin ou terrasse. Elles nécessitent donc un entretien important. L’épaisseur du sol ou du substrat est généralement plus épaisse et il faut donc souvent prévoir une irrigation artificielle. Le choix des plantes est important et la structure portante doit être capable de recevoir une charge supplémentaire de sol ou de substrat.

Les toits bruns / biodiversifiés sont conçus pour reproduire des friches industrielles revenues à l’état naturel et susceptibles d’accueillir toute une variété d’oiseaux, d’insectes et autres espèces de la vie sauvage. Le substrat est composé essentiellement de brique pilée et de gravats, auxquels on ajoute généralement des tas de pierres pour aménager des zones de nidification. Soit on laisse ces toitures revenir à l’état naturel toutes seules, soit on peut les aider en sursemant des fleurs sauvages.

Avantages des toitures vertes

  • Aider la nature. Créer une toiture verte sur un bâtiment améliore non seulement l’esthétique, mais favorise l’installation, dans ces zones urbanisées, d’insectes, d’oiseaux, et toute une faune et flore. Les plantes filtrent également l’atmosphère de la manière la plus naturelle qui soit et, de ce fait, améliorent la qualité de l’air. Un choix judicieux de plantes permettra aux bâtiments de mieux s’intégrer dans le milieu environnant.
  • Allongement de la duré de vie de la toiture. Le fait de recouvrir la toiture protège l’étanchéité contre les rayons UV et les intempéries. Cela peut augmenter considérablement la durée de vie de la toiture, qu’elle soit neuve ou préexistante.
  • Isolation contre le bruit. Le substrat, les plantes et les couches d’air sont d’excellents isolants contre le bruit. Des tests ont montré que les toitures vertes permettaient de réduire la pollution par le bruit à l’intérieur du bâtiment de 10 décibels par couche de 75mm de sol / substrat.
  • Gestion des eaux de pluie. Les toitures vertes facilitent l’écoulement des eaux pluviales en retenant l’eau sur le toit, ce qui peut diminuer les coûts liés aux normes municipales en matière de rétention des eaux de pluie.
  • Réduction de “l’effet d’îlot thermique urbain” . “L’effet d’îlot thermique urbain” se produit dans la plupart des grandes villes du monde et il s’est avéré qu’il pouvait vraiment entraîner des changements climatiques dans certaines d’entre elles. Les routes et les toitures absorbent une grande quantité de chaleur pendant la journée, chaleur qui est renvoyée dans l’atmosphère, accentuant ainsi le réchauffement climatique. Les toitures vertes contribuent à l’isolation des bâtiments et les abritent du soleil. En outre, ces plantes qui se trouvent sur les toitures transpirent et refroidissent ainsi l’atmosphère ambiante.
  • Réduction des coûts d’énergie. Lorsque la température extérieure atteint 35°C, la température sur une toiture noire traditionnelle peut atteindre 80°C, ce qui a un impact sur l’énergie nécessaire pour refroidir le bâtiment jusqu’à la température souhaitée. En raison de leurs propriétés isolantes, les toitures vertes peuvent réduire la charge calorifique de la toiture pendant les saisons chaudes.

INFORMATIONS CONNEXES